Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Unsa Radio France

Le grand flou sur la genèse de la chaine de télévision d’information en continu

13 Janvier 2016 , Rédigé par unsaradiofrance

A l’aube de ses 30 ans, France Info, chaine d’information en continu, prend le chemin d’être mise sous la tutelle de FTV (France Télévisions). Malgré l’affichage de la direction sur le rôle moteur de France Info, la consultation d’un compte-rendu de deux réunions de la Commission économique du CCE de FTV nous enseigne que le final cut et le pilotage seront chez Delphine Ernotte. La contribution de France Info se limitera à un rôle de partenaire prestataire avec deux RDV quotidiens (a priori un invité politique et un talk sport) et un rappel des titres (environ 1 mn) 4 à 5 fois dans l’heure. Rien n’est dit sur la cohérence entre les titres de France Info et les JT produits par FTV, couacs éditoriaux en vue alors même que la direction de France Info met en place son agence interne pour mettre de la cohérence sur son antenne.


La présidente de FTV s’est prononcée publiquement pour le broadcast, c’est-à-dire la diffusion sur la TNT de la chaine. Or, après le passage de LCI sur la TNT, le paysage télévisuel comptera 4 chaines d’information en continu. L’existence d’une chaine publique est très encouragée par l’Etat dans la perspective de la campagne électorale pour la présidentielle.


Problème : avant de l’accorder, le CSA a plusieurs fois refusé la fréquence TNT à LCI au motif que l’offre d’information en continu était déjà complète avec BFM et Itélé. L’équipe projet de la nouvelle chaine publique affiche donc l’intention de rompre avec les modèles existants, s’appuyant par ailleurs sur la remise en cause du modèle des chaines d’information avec l’évolution des usages liée aux réseaux sociaux et aux smartphones. Il est par exemple fait référence à AJ+ (Al Jazeera) qui produit des contenus video, du texte et des infographies sans son pour visionnage dans les transports en commun. Drôle de perspective d’associer Radio France à une telle perspective !


Le projet qui doit être réalisé dans l’urgence tergiverse entre la modernité des
nouveaux modes de diffusion et la puissance du broadca
st.


Le broadcast implique la construction à Radio France d’un studio TV dédié, dont on ne connait même pas aujourd’hui la localisation par rapport à la rédaction de France Info, et les conséquences sur la production radiophonique dans une période de pénurie de studios du fait de la Réhabilitation.
La question primordiale des moyens humains affectés à la chaine s’ajoute aux 270 emplois supprimés d’ici 2018. Combien d’emplois supplémentaires seront sacrifiés dans les services de Radio France pour abonder les équipes dédiées à ce projet ? Quels moyens de reportage conservera France Info ?
Enfin, quelle enveloppe budgétaire sera finalement affectée à cette chaine alors que
Radio France est entrée dans un plan d’économies sans précédent ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article