Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Unsa Radio France

Nous avons vocation à défendre les intérêts personnels et collectifs des salariés de Radio France sur des thèmes comme la production radiophonique, les enjeux du multimédia et le mal-être au travail.

LA DIRECTION DE FRANCE BLEU CHERCHE DES BOUCS EMISSAIRES

TROP JEUNE ! TROP VIEUX !

LA DIRECTION DE FRANCE BLEU CHERCHE DES BOUCS EMISSAIRES

Nous apprenons ce jour en commission France Bleu du CSE Central, de manière indirecte, qu'une étude qualitative sur le réseau France Bleu a été demandée et diffusée aux cadres du réseau, le président de cette commission, directeur du réseau Bleu a refusé de la communiquer aux élu-e-s. Cette étude, sur mesure, commandée à un cabinet extérieur, ne sert qu’à valider les choix, notamment d’émissions nationales et de chroniques imposées, de la direction actuelle de France Bleu.

Les soi-disant enseignements-clé de cette étude et leur seule communication aux managers ne sont pas dignes de Radio France. Ce sont des méthodes de radios privées dont nous ne voulons pas.

Alors que nous attendons une vraie loyauté, des paroles fortes et des décisions de la direction de France Bleu pour mettre fin aux conditions de travail dégradées et aux souffrances des personnels (les nombreuses expertises, enquêtes en cours et dossiers individuels le prouvent), cette même direction, sous couvert de modernisation de « la marque France Bleu », incrimine ses animateurs, coupables de ralentir, voire d’entraver le changement d'image recherché. Rappelons que les animateurs, qui ne sont pas producteurs sur France Bleu, sont les porte-voix des choix et des décisions de la direction de France Bleu et non les responsables des errances éditoriales et d'une implication locale de moins en moins forte.

Morceaux choisis extraits de cette étude :

"France Bleu reste très associée à une cible âgée et un périmètre local "ronronnant"

"Une programmation musicale vieillotte" " Une radio pour les séniors" "une radio locale peu dynamique" "une ancienne génération d'animateurs"

"Les animateurs étaient assez mous. Et aussi beaucoup de participation d'auditeurs qui n'apportent pas forcément du dynamisme".

Le rôle de la direction du réseau n'est-il pas d'accompagner ses troupes, de les motiver et non de les déprécier en instrumentalisant une étude par un tiers extérieur, pire de les discriminer ?

L'approche de cette étude fait reposer en grande partie les freins à la modernisation sur le personnel d'antenne, qualifié de trop novice ou de quasi sénile. C'est tout bonnement injurieux pour ceux qui incarnent France Bleu depuis des décennies et aussi ceux qui rejoignent le réseau des locales ! La bienveillance prônée à l'antenne ne serait-elle qu'un artifice ? Qu’on ne s'étonne donc pas du mal être qui peut régner, et risque fortement de persister dans les équipes !

Rappelons à la direction actuelle que le réseau est arrivé à 8 points d’audience avec ces vieux animateurs, une stratégie locale affirmée, une politique éditoriale claire et un accompagnement des personnels par une formation adaptée.

Le réseau est déjà au bord de l’implosion, nul doute qu’un tel document, s’il guide la future politique de la direction, mettrait le feu aux poudres.

Paris, le 27 Avril 2021

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article